Les Protecteurs des Dofus

Forum de la guilde du serveur Crocoburio
 
AccueilPortailCalendrierStatsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Essim no monogatari.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Essim
Prespic FM
Prespic FM
avatar

Messages : 75

MessageSujet: [RP] Essim no monogatari.   Lun 26 Nov - 18:35

Essim ouvrit les yeux et une douleur lancinante les lui fit refermer immédiatement. Il attendit, mâchoire contractée, jusqu'à retrouver ses esprits. Il ne voyait rien mais sentait sous lui une roche froide et lisse. L'air était humide, froid et une forte odeur de sang lui emplissait le nez et la bouche. En tendant un peu l'oreille il se rendit compte qu'il n'était pas seul. Plusieurs autres respiration près de lui, trop rapides que pour appartenir à des personnes endormies. En essayant de déplacer ses bras, il prit conscience de ses muscles engourdis par le froid et l'immobilité prolongée ainsi que des chaines reliant ses poignets au sol. Il était là depuis un petit temps et n'était probablement pas sur le point de sortir ! Mais bon sang, comment était-il arrivé ici ?

Essim venait de passer au niveau 68 et s'était empressé de quitter les monotones pâturages de Frigost pour s'en aller fêter cela dûment à la taverne d'Astrub. Avare de kamas, il ne prit pas le zaap et se déplaça à travers pichons, blops et autres craqueleurs des plaines, faisant preuve d'autant de courage qu'un tofu malade puisqu'après tout, ces monstres étaient tous pacifiques ! Il s'arrêta devant un imposant bâtiment à quelques minutes de la ville et s'assit.
Spoiler:
 
Une pause bien méritée après toute cette route, d'autant plus que devant lui se trouvait l'objet de toutes ses rêveries : Le Kolizéum ! Deux compagnons, trois adversaires et les défis épiques pouvaient commencer ! De plus, peu importait la gravité du combat, ils étaient tous soignés à la fin ! Si seulement il avait eu plus de kamas, un meilleur équipement… Sans oublier qu'il devait trouver des équipiers malins, valeureux et éventuellement riches eux aussi. Hélas tout cela resterait un beau rêve jusqu'à ce qu'il fasse fortune. Et il n'avait pas la moindre idée de comment s'y prendre. Essim se rendit compte qu'il avait fermé les yeux au moment où quelque chose vint s'interposer entre le soleil et lui. Il les ouvrit précipitamment et aperçu une forme humaine en contre-jour, main tendue vers lui. Le sol était devenu si collant qu'il ne parvenait pas à faire le moindre mouvement ni la moindre action. Il ouvrit la bouche dans un cri d'effroi mais, avant que le moindre son n'ait pu sortir, un bâton sorti de nulle part le frappa au front et il sombra dans l'inconscience.

Les chaines étaient trop solides et remuer ne servirait à rien, si ce n'est à entailler un peu plus ses poignets. En bon Sacrieur ce ne serait pas pour lui déplaire mais il y avait un moment pour chaque chose, et il y avait sans doute plus utile à faire actuellement. Le jeune entravé décida donc, faute de mieux, de s'intéresser à ses voisins qu'il entendait touts proches. Il parla d'une voix enrouée qu'ont tous ceux au sortir d'un long et inconfortable sommeil.
- Où sommes nous ?
À sa gauche comme à sa droite les respirations se figèrent. Dans un silence que seul les battements de son coeur rompaient, Essim attendit une réaction avec inquiétude. Les secondes s'égrainaient avec lenteur puis, sans prévenir, une voix (assurément féminine) s'éleva.
- Aucune idée.
Suivie peu après d'une seconde, toute aussi féminine.
- Pareil.
- Je présume que vous ne savez pas, vous non plus, pourquoi nous sommes retenus ici… fit Essim après une courte pause pour s'assurer que personne d'autre n'allait s'exprimer.
Il prit le silence qui s'en suivi pour une confirmation et cessa de parler. À priori ils étaient trois, emprisonnés dans une sombre salle en pierre sans possibilité de se libérer. Encore trop choqué par la nouvelle, il n'avait pas envie de discuter et s'installa du mieux qu'il le pouvait sur ce dur sol histoire de faire le tri dans sa tête bouillonnante de questions sans réponses.

Au bout d'un temps relativement long durant lequel il n'avait entendu que quelques cliquetis de chaine, lorsque l'une de ses camarades ou lui même changeaient de position, des bruits de pas se firent entendre. Quelqu'un arrivait, sur sa droite, et à chaque pas la tension des captifs augmentait. Une porte s'ouvrit alors et dans la secondes d'immenses flammes s'élevèrent au milieux de ce qui apparaissait comme une large salle de culte, temple vénérant un dieu qui lui était inconnu. Un autel couvert de sang se trouvant en fond de salle, ce qui expliquait l'odeur soutenue. Essim ne vit cependant rien de plus car son regard était fixé sur l'arrivant, ou plutôt l'arrivante. Elle était toute de noir et gris vêtue, ce qui contrastait fortement avec ça peau peu visible d'une blancheur à faire pâlir un kwoan de jalousie, et semblait parfaitement à son aise. Elle les dévisagea tous les trois puis, d'une voie où l'autorité se disputait à l'excitation, dit :

- Bonsoir.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[RP] Essim no monogatari.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NANATSU KAZE NO SHIMA MONOGATARI
» Série qui ont fait battre mon coeur
» QUIZZ : Version Japanime
» "Ganbariiyo!" - Album de T-Pistonz+KMC
» [Indie] Cave Story (ou Doukutsu Monogatari)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Protecteurs des Dofus :: Réalité ! :: Nouvelles-
Sauter vers: